LES Z’INFO

MANIF DU 27 JANVIER 2008

C’est en journée bien froide, qu’une énième manif de soutien pour les squats c’est déroulée sans, pour le bonheur de tous, qu’une quelqu’on que violence n’est montrée le bout de son nez.

A vélo, en roller ou à pied, les manifestants ont bien égayés ce dimanche soir qui c’est terminé en un p’tit concert improvisé. Comme quoi, pas besoin de balancer un pavé sur la tête d’un flic pour s’amuser et se faire entendre.

genve21.jpg genve.jpg genve16.jpg

KENY ARKANA EN CONCERT POUR LA FÊTE DE MON CHER QUARTIER, LES PAQUIS

http://www.dailymotion.com/video/x36yoy

L’expresse

- Depuis le 30 novembre, l’exposition arbres et lumières se passe dans tout Genève. Je rappelle le principe, plusieurs artistes illuminent les arbres de la ville à leurs façons et ça vaut le coup d’aller y jeter un oeil.

Jusqu’au 6 janvier.

genve92.jpg

- Si vous aimez vous baignez, le concours de natation dans le lac aura lieu le 16 décembre. Bien sur, t’oublies les moufles.

INTERNET: EXPRESSION LIBRE ?

Depuis 2004, la population d’internautes a augmenté de près de 50% et j’vous parlent pas des blogs qui sont passés de 1,6  à 63,1 millions. Une véritable explosion.

Malheureusement, si certain pensent que le net est un monde virtuel où l’information est sans limite, certain pays attentent à la liberté d’opinion.

Voici la liste de ces pays qui censurent :

Arabie Saoudite

                                                                      Biélorussie

                                                                      Chine

                                                                       Corée du Nord

                                                                       Cuba

                                                                       Egypte

                                                                       Iran

                                                                       Maldives

                                                                       Myanmar

                                                                       Népal

                                                                       Ouzbékistan

                                                                       Syrie

                                                                       Tunisie

                                                                       Turkménistan

                                                                       Vietnam  

 MANIFESTATION DE SOUTIEN AU PEUPLE BIRMAN

Samedi 6 octobre, une manifestation de soutien au peuple Birman opprimé par ces salopards de militaires, a symboliquement jeté des pétales de roses depuis l’Ile Rousseau.

Il s’agit de la quatrième manif depuis de début du joug militaire.

L’OMC TUE – TUONS L’OMC !

TRANSFORMANT LES CAPITALES DU COMMERCE EN CAPITALES DE RESISTANCE !

Du lundi 18 au mercredi 20 mai a eu lieu à Genève la 2 conférence des ministres de l’organisation mondiale du commerce OMC pour célébrer entre autre le 50. Anniversaire du GATT.

Depuis sa formation en 1994, l’OMC s’est mis aux services des grandes multinationales et du capital financier des pays industrialisés. Sa revendication centrale est de contrecarrer toutes barrières commerciales que ce soit pour les produits industriels, agricoles, les services et la circulation des capitaux. Son idéologie de base est la soi-disant théorie de la libre circulation. La dérégulation, appelée globalisation, permet aux multinationales et au capital international, de fuir les règlements trop contraignants de leurs pays d’origine pour s’arroger des perspectives de profit et de croissance encore plus grande. 95,4% des 500 multinationales les plus grandes ont leur siège en Europe de l’Est, c’est à dire où les coûts de production sont les plus bas. Pour attirer les multinationales, tous les états se battent pour leur donner les meilleures conditions possibles. Les services publics sont démontés, les droits fondamentaux sont restreints, les impôts et taxes pour les entreprises sont diminués. Les zones franches de production et de commerce, comme les maquillas en Amérique centrale, montrent aujourd’hui déjà, ce que cela signifie pour une grande partie de la population : salaire de misère, limitation des droits syndicaux, conditions de travail néfastes à la santé, travail aux pièces et démontage des standards minimum écologique et social. Alors que jusqu’à présent l’inégalité de richesse se montrait surtout entre Nord et sud, aujourd’hui cette inégalité se montre de plus en plus à l’intérieur des pays industrialisés.

Beaucoup d’organisations de résistance et des groupes de base au niveau mondial sont d’avis qu’une telle machinerie d’exploitation ne se laisse ni démocratiser, ni réformer par des règlements sociaux ou écologiques.

Pour lutter contre les effets de l’OMC, un rassemblement mondial très large, l’AMP (Action mondiale des peuples) s’est formé l’été passé. Un contre-congrès à Genève en février et les jours d’action pendant la rencontre des ministres en mai sont les premiers pas d’une résistance radicale contre la politique de l’OMC. En Suisse aussi, après plusieurs discussions, émissions de radio, films et brochures des groupes autonomes, anarchistes, groupes de solidarité, Squatters, syndicats de gauche, etc. se sont mobilisés pour les jours d’action à Genève.

Samedi 16 mai, 8000 personnes manifestaient à Genève contre l’OMC et ses effets catastrophiques, malgré les nombreuses arrestations à la frontière suisse de beaucoup de personnes venant d’Italie, de France. L’ambiance de la manif était joyeuse, forte et résolue. Les manifestant(e)s ont montré leur colère et leur passion sous l’état d’exception. En particulier dans les nuits de samedi et mardi, des échauffourées eurent lieu entre la police et les manifestant(e)s.

Par leur tactique ceux qui sont au pouvoir oint cherché à discréditer et criminaliser les groupes anti-OMC et d’intimider l’opposition. Les médias les ont soutenus. Les extractions de la police étaient à la fois sélectives et arbitraires : tous ceux qui paraissaient “suspect ” furent arrêté(e)s en pleine rue, sans raison. La police leur a pris leurs empreintes digitales, les a photographié et mis en taule pendant plusieurs jours. Arrestation en masse (en tout il y eut 400 arrestations), conditions de détention indignes, expulsions immédiates, menaces, méthodes illégales de la police et détentions de durée excessive étaient à l’ordre du jour.

Malgré tout : jusqu’à mercredi des actions en différents endroits de la ville eurent lieu. Par des blocages de rue, des occupations, des collages d’affiches, des manifs etc. il a été possible de troubler le bon fonctionnement de la rencontre des ministres et perturber le commerce quotidien.

Dans d’autre partie du globe plus de 100’000 personnes ont protesté pendant cette rencontre des ministres. Au Brésil une marche de 40’000 paysans sans terre et clochards ont atteint Brasilia, la capitale, où ils ont été rejoint par plus de 10’000 chômeurs. Pendant la marche ils ont pillé des supermarchés et des entrepôts d’alimentation du gouvernement. Le Brésil exporte –à cause de la politique de l’OMC des aliments pendant que 40 millions de personnes crèvent de faim. En Inde plus de 100 actions ont eu lieu pour ne plus faire partie de l’OMC. “ Nous n’essayons pas de réformer l’OMC, nous voulons la détruire…-expliqua entre autre le président de l’organisation paysanne indienne (KRRS) du Katamanka. En outre, dans plus de 35 villes eurent lieu des Global Street Party contre l’OMC, entre autre à Ankara, Athènes, Bogota, Bratislava, Dublin, Göteborg, Hambourg, Lyon, Toronto, San Francisco… A Prague eurent lieu les plus grandes batailles de rue depuis le changement.

NOUS EXIGEONS LA LIBERATION IMMEDIATE ET UN NON-LIEU POUR TOUTES LES PRISONNIERES. CETTE RENCONTRE DES MINISTRES EST PASSEE, MAIS LA LUTTE N’EST PAS TERMINEE POUR TOUT AUTANT. LA LUTTE CONTINUE ! CONTINUONS LA RESISTANCE MONDIALE CONTRE L’OMC ET SES LAQUAIS !

 

Manif de soutien aux squat du Rhino et la Tour

dscn4877.jpg dscn4856.jpgdscn4888.jpgdscn4886.jpgdscn4883.jpgdscn4870.jpg dscn4891.jpg dscn4853.jpg

C’était en ce magnifique 28 juillet qu’un millier de personnes c’est mise en marche dans l’espoir de se faire entendre mais entre-nous, ce que j’ai le plus entendus, c’était bien les sirènes de police et les insultes qui fusaient au-dessus de ma tête. Malgré tous, Genève qui bouge ben c’est rudement chouette et une question persiste: Les squats ? Terminé ?

Commentaire:
je m’suis souvent dit que chez ns les anar ne faisai pas reelement le poid pour la vie associative contre tou le reste. ils sont trop rare trop diseminé trop mou. (peu etre parce quon est pluti trankil fo dire comparé à des grandes villes pourris)
HIER a la mine d’argile g rencontré pri pri un ecolo idéalo alterno ipi qui ma raconte que: ya 10 ans quan le peuple exigai qqch genre ouverture ce lieu alter ou autre. les grands du haut avai tou interai a les ecouter sinon: bam EmeutE! Et c’est pour cela qu’aujourd’hui ils evacu et comme rarement ca c’est fait a la sauvage Sans sommation. « il faut les brider ces sale gosse sinon ca déborde ».
en faite ca m’a démontrerr que c encor possible et que maleureusement il doi y’avoire une part de violence pour avoir ce qu’on veu. Je m’imaginai pas qu’a geneve des pti punk pouvait fair peur serieusement…



Laisser un commentaire

Critik Paris |
Des perles et encore des pe... |
scrapb |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sapl
| Blog à Mary
| Mille et un âne